Secteur :

Hauts-de-France

Domaine de compétence :

Biotechnologies

Véhicule nécessaire :

Non

ALTERNANCE TECHNICIEN BIOLOGIE OU ECOLOGIE F/H

Pour postuler à une offre de contrat, vous devez être admissible à une des formations associées.
Comment faire ? vous allez voir c’est simple :

Je m’inscris à une ou
des formations associées.

Je suis admissible
à la formation.

Les offres de contrats me sont
automatiquement proposées.
Vous avez déjà un compte afi24 ? connectez-vous maintenant.

Date de début du contrat

2021 09 06

Durée du contrat

12 MOIS

Descriptif de la mission

TECHNICIEN BIOLOGIE OU ECOLOGIE

Notre structure est un établissement public à caractère industriel et commercial, placé sous la tutelle du ministère chargé de l'environnement.
Il a pour mission de contribuer à la prévention des risques que les activités économiques font peser sur la santé, la sécurité des personnes et des biens, et sur l’environnement.
Il mène des programmes de recherche visant à mieux comprendre les phénomènes susceptibles de conduire aux situations de risques ou d’atteintes à l’environnement et à la santé, et à développer sa capacité d’expertise en matière de prévention. Il développe ses compétences scientifiques et techniques dans les domaines des risques accidentels, des risques chroniques et des risques du sol et du sous-sol. Elles sont mises à la disposition des pouvoirs publics, des entreprises et des collectivités locales afin de les aider à prendre les décisions les plus appropriées à une amélioration de la sécurité environnementale.

Les recherches de l'unité d'écotoxicologie des substances et des milieux (ESMI), équipe d’une vingtaine de personnes au sein de la Direction des Milieux et Impacts sur le Vivant (MIV), ont permis de mieux caractériser les effets de certaines substances chimiques, dont les perturbateurs endocriniens, au niveau cellulaire et individuel chez certaines espèces de poisson.
Certaines études au laboratoire mettent en évidence une baisse du succès reproducteur chez certaines espèces, un déséquilibre au niveau du sexe-ratio ou des anomalies histologiques. Les répercussions de ces altérations mesurées au niveau individuel à l’échelle de la population sont difficiles à étudier au laboratoire et à démontrer sur le terrain et de ce fait ont peu été étudiées.
Nous sommes dotés d’une plateforme mésocosme (12 rivières) qui offre la possibilité d’accéder à un certain réalisme écologique en créant des écosystèmes simplifiés et autosuffisants permettant d’étudier les effets des substances chimiques à différents niveaux d’organisation biologique (individuelle, population, communauté, écosystème). En se plaçant dans des conditions propices au développement de populations de l’épinoche à trois épines (Gasterosteus aculeatus), ils permettent d’étudier la dynamique de population de ce poisson
tout en étudiant les impacts sur les individus. Les effets sur d’autres composants biologiques de l’écosystème (populations de macrophytes, communauté de zooplancton et macroinvertébrés) sont également étudiés. L’outil mésocosme nous permet donc d’enrichir les données nécessaires et aujourd’hui manquantes afin de mieux comprendre la propagation des effets des
perturbateurs endocriniens non seulement chez le poisson de l’individu à la population mais aussi au sein du réseau trophique.
Dans ce contexte, nous proposons de mettre en place une expérimentation en mésocosmes (d’octobre 2022 à septembre 2023) dédiée à l’étude des effets d’un perturbateur endocrinien sur la dynamique de population de l’épinoche à trois épines, sur certaines espèces de macrophytes et sur la structure des communautés de zooplancton et de macroinvertébrés. Nous
recherchons un(e) alternant(e) pour participer à cette étude.

L’alternant(e) participera :
- Au lancement de l'expérience en mésocosme : aide à l’aménagement des canaux (octobre à décembre) ;
- A la sélection en fonction de leur taille et de leur sexe des poissons fondateurs des
populations (février) ;
- Au suivi des populations de poisson : suivi des alevins, suivi des effectifs au cours du temps (avril à septembre) ;
- À l’optimisation d’un élevage d’épinoche à trois épines en microcosme (avril-aout)
- Au suivi des différentes espèces de macrophytes (février à septembre) ;
- Au suivi de l’abondance et de la diversité des macroinvertébrés (février à septembre).
-L'alternant(e) pourra, grâce à cet apprentissage, développer et/ou approfondir ses compétences en
techniques de prélèvement et de suivi des populations et communautés d’organismes aquatiques (macrophytes, macroinvertébrés, poisson) utilisées en écotoxicologie et en écologie.

Profil recherché 

Licence professionnelle en biologie ou écologie par la voie de l’apprentissage.
Grande rigueur
Goût pour le travail en équipe et sur le terrain
Sens du service et excellente qualité relationnelle
Ce poste est ouvert aux personnes en situation de handicap.

Pour postuler à une offre de contrat, vous devez être admissible à une des formations associées.
Comment faire ? vous allez voir c’est simple :

Je m’inscris à une ou
des formations associées.

Je suis admissible
à la formation.

Les offres de contrats me sont
automatiquement proposées.
Vous avez déjà un compte afi24 ? connectez-vous maintenant.

Formation(s) associée(s)

Vous aimerez peut-être aussi…

Ces offres de contrats pourraient vous intéresser :